Avis de non responsabilité :
"L'association", "4BFS", "l'équipe de spécialistes", "les consultantes" désigne les intervenants formés et compétents de l'association loi 1901 à but non lucratif 4 Baby Fertility Secrets domiciliée au 11 ter rue Bergeret 95290 L'Isle Adam. Les témoignages et résultats évoqués sur le site sont les résultats obtenus par les femmes que nous avons accompagnées et ne constituent pas une garantie de résultats similaires.

"Faisons de votre maternité rêvée une réalité" Tél : 09 70 44 44 17 (coût d'un appel local)
Skype : quatrebfs2007
   

Mieux comprendre votre fonctionnement fertile pour savoir comment booster vos chances de grossesse

Photo empruntée au site de la Fondation Genevoise pour la Formation et la Recherche Médicales (centre collaborateur de l’OMS)
http://www.gfmer.ch/Cours/Sterilite.html

 

Pour bien comprendre comment vous pouvez aider votre corps à se mettre en route pour la grossesse, il est important que vous compreniez bien comment décrypter son fonctionnement fertile.

Tout d’abord, rappelons que tout ce qui est observable comme réaction dans votre corps provient d’un ordre qui a été donné par votre cerveau.
Cet ordre peut être donné par un impact nerveux ou électrique via vos neurones mais il peut aussi être donné par un message chimique par le biais des hormones par exemple.

Tout ce qui constitue votre corps (muscles, cellules, sang et fluides, nerfs, os, etc…) interagit et vous permet de faire l’expérience de fluidité de votre pensée et de vos mouvements dans votre quotidien.
Mais en réalité, chaque geste, chaque pensée, est la résultante de milliers d’échanges qui se font très rapidement et vous permettent d’expérimenter des réponses adaptées aux événements et situations que vous vivez.

 

Fonctionnement de votre programme fertile

Comment les choses sont censées se passer à la base ?

Eh bien normalement, en milieu de cycle environ, l’un de vos ovaires expulse un follicule qui a mûri et qui est devenu un bel ovocyte. Pendant 48 heures, cet ovocyte est prêt à être fécondé.
Peu de temps avant l’ovulation, votre col utérin s’est ouvert et la glaire cervicale s’est préparée pour faciliter la survie et l’ascension des spermatotoïdes en cas de rapport avec éjaculation intra utérine.

Si vous avez un rapport non protégé avec éjaculation intra utérine peu avant ou pendant l’ovulation, vous disposez donc de chances de grossesse optimales.

Pour que ce soit le cas, il faut que votre ovocyte soit fécondé par l’un des spermatozoïdes de votre conjoint. Un embryon naît alors. Cet embryon va se nider en créant des tissus communs avec votre paroi utérine (endomètre). Des organes nouveaux vont naître de cette fusion : placenta, cordon ombilical, …
Ces organes assureront la nutrition et les échanges nécessaires au développement de l’embryon qui deviendra rapidement un foetus dont les organes et les sens vont se développer tout au long de votre grossesse.

La nature a tout prévu pour que le miracle de la vie puisse avoir lieu
Et elle reproduit la possibilité de ce miracle régulièrement, pendant des années de votre vie !

Qu’est-ce qui peut bloquer alors ?

Si ce miracle n’a pas lieu, c’est que quelque chose de suffisamment fort bloque le processus. Il s’agit en effet d’un processus puissant qui cherche à fonctionner même quand vous n’essayez pas activement à avoir un bébé ! (la fonction de reproduction est une fonction de survie de l’espèce humaine avant d’être un projet de vie individuel) 

Les choses qui bloquent peuvent être d’origine médicale mais de plus en plus souvent, alors qu’au niveau médical tout est normal, la grossesse ne vient tout de même pas.

Quels sont les éléments qui peuvent alors bloquer l’arrivée de la grossesse ?
Pourquoi, alors que vous bénéficiez de l’aide médicale dont vous avez éventuellement besoin, la grossesse ne vient-elle pas ?

Allons plus loin dans le fonctionnement de votre programme fertile pour découvrir des éléments de réponse à ces questions.

Toutes les étapes et les changements qui s’opèrent dans votre corps pour l’arrivée de la grossesse sont issus d’un programme cérébral qui comporte toutes les données.

Ces données se traduisent au moment opportun par des variations hormonales dont les résultantes sont des variations physiologiques.

Prenons l’exemple de l’ovulation :
Elle se situe souvent au 14eme ou 15eme jour du cycle ovarien et est liée au pic des hormones gonadotrophes (FSH et LH) sécrétées par l’hypophyse.
Cette variation de taux hormonal est une information qui sera transmise par le biais de l’hypothalamus ce qui entraîne une réaction dans l’ovaire : l’éjection d’un follicule de De Graaf tout prêt à être fécondé !

Chaque étape est cruciale.
Chaque étape en entraîne une autre. un seul grain de sable et le miracle de la vie n’aura pas lieu sur le cycle considéré.

De la même façon, chaque dysfonctionnement a une répercussion sur une autre étape. Ainsi, si vous souffrez de troubles de l’ovulation, c’est tout le programme qui gère votre capacité à donner la vie qui peut avoir besoin d’être reparamétré. Une aide médicale vous aidera alors grandement mais uniquement sur le problème. Elle ne pourra pas prendre en charge la répercussion plus poussée qu’a eu l’arrivée de ce trouble ovulatoire chez vous…

Et surtout, pour que la grossesse soit possible, il faut que :

  1. Que toutes les étapes soient possibles
  2. Qu’elles soient réalisables au moment où la grossesse peut avoir lieu
  3. Il faut que votre corps soit capable de mettre chacune de ces actions en place. Jusqu’à la nidation, jusqu’aux étapes primaires de développement de l’embryon qui deviendra alors foetus.

Et pour que ces étapes puissent avoir lieu, il faut qu’elles puissent avoir lieu ET… il faut “que votre corps accepte” de les mettre en route !

Que votre corps accepte ?? Comment ça? Depuis quand votre corps a son mot à dire?
Et puis, n’avons-nous pas dit plus haut que votre corps est fait pour jouer ce rôle de don de vie et que la nature a pensé à tout ?

Dans l’absolu oui. Mais beaucoup de choses peuvent empêcher votre corps de bien jouer ce rôle. Et ces choses sont parfois très difficiles à détecter parce que parfois elles ne sont pas détectables ou alors parce qu’on établit difficilement un lien entre ces choses qui sont parfois réellement annexes et la capacité à donner la vie.
A certains moments, à cause de ces éléments perturbateurs, votre corps peut tout faire pour que la grossesse n’arrive pas, pensant bien faire. Pensant même parfois vous protéger contre un danger. Nous reviendrons sur ce concept plus tard. Il est tout particulièrement important pour les protocoles d’insémination et les protocoles FIV à notre avis… Mais il joue aussi un rôle important dans toutes les situations de conception bloquées, celles où l’attente tire en longueur malgré toutes les actions menées.

Ces éléments perturbateurs de l’arrivée de la grossesse ou de son bon déroulement peuvent par exemple :

  • être liés aux effets négatifs de l’attente elle-même
  • être liés à des troubles physiologiques et/ou fertiles à votre niveau ou au niveau de votre conjoint
  • être liés à de précédents traumatismes vécus dans votre maternité (fausse couche, IVG, grossesse et/ou accouchement qui s’est mal passé, etc…)
  • être liés à des traumatismes de votre vie (enfance difficile, dépression, vie sentimentale marquée , manque de confiance en vous, etc…)
  • être liés à une vie qui ne favorise pas la place à la maternité (emploi du temps trop rempli, stress, vie professionnelle, habitudes de couple que l’on a inconsciemment peur de changer, peur de ne pas être à la hauteur en tant que maman, etc…)

En fait, votre chance d’avoir un bébé demain dépend de 2 choses indissociables :

  1. La capacité physiologique de votre corps à pouvoir être le siège des étapes nécessaires à l’arrivée de la grossesse (ou à bénéficier des aides médicales pour que cela arrive s’il y a des troubles fertiles)
  2. La capacité effective de votre corps à mettre toutes ces étapes en route et ensuite à protéger et nourrir la vie que vous portez

Et pour que ces 2 étapes puissent avoir lieu, il faut lever tous les éventuels blocages qui barrent la route. C’est exactement ce que nous nous attachons à faire avec les femmes que nous accompagnons dans le programme en ligne “Approche en 4 étapes pour l’arrivée de votre grossesse“, programme au sein duquel nous aidons activement les femmes à lutter contre l’attente

Les inscrites au programme commencent ainsi à agir sur tous les éléments secondaires tout en aidant leur corps à tirer le meilleur de l’aide qu’il reçoit.
Elles agissent aussi sur ce qui se passe en elles au niveau intérieur par l’emploi régulier des audios de stimulation naturelle de fertilité. Ces audios sont spécifiquement étudiés pour favoriser chacune des étapes cruciales pour l’arrivée de la grossesse et ce, pour toutes les situations de conception : naturelle, insémination, fécondation in vitro, etc…

Pour agir pour votre projet de bébé

Il est important que vous compreniez que du fait du fonctionnement complexe de votre fertilitié, si l’aide médicale n’a pas encore suffit, il est très probable qu’il y ait un ou plusieurs “grains de sable” qui empêchent la succession de toutes les étapes nécessaires à l’arrivée de la grossesse.

Si c’est le cas, il y a malheureusement des chances que vos chances de grossesse ne soient pas optimales et ce, même si vous mettez tout en oeuvre pour l’arrivée de la grossesse (y compris si vous bénéficiez de la meilleure aide médicale qui soit).

Dans tous les cas, pour une meilleure réponse fertile et plus de chances de grossesse, nous vous recommandons donc de suivre les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Pour suivre les recommandations de l’OMS en apportant à votre projet de bébé une prise en charge plus globale que l’aide médicale ou paramédicale, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Notre équipe de spécialistes se tient à votre disposition toute l’année pour vous aider à  augmenter vos chances de grossesse ou pour lutter contre l’infertilité.

Nous vous souhaitons pleine réussite. N’hésitez pas à solliciter notre aide surtout ! 

L’équipe 4BFS

Partenaires