Avis de non responsabilité :
"L'association", "4BFS", "l'équipe de spécialistes", "les consultantes" désigne les intervenants formés et compétents de l'association loi 1901 à but non lucratif 4 Baby Fertility Secrets domiciliée au 11 ter rue Bergeret 95290 L'Isle Adam. Les témoignages et résultats évoqués sur le site sont les résultats obtenus par les femmes que nous avons accompagnées et ne constituent pas une garantie de résultats similaires.

"Faisons de votre maternité rêvée une réalité" Tél : 09 70 44 44 17 (coût d'un appel local)
Skype : quatrebfs2007
   

Essais de bébé – Du diagnostic de pré-ménopause précoce à la maternité :-)

Témoignage de Bénédicte reçu le 14/02/2015

“Bonjour à toutes,

Mon nom est Bénédicte. J’ai souvent lu des témoignages sur le site en me demandant quand ça serait mon tour et si ce serait même possible pour moi de pouvoir témoigner.
Et me voici à mon tour, jeune maman. J’ai encore peine à croire que cela me soit arrivé et je peux affirmer que cela n’aurait JAMAIS été possible sans l’aide de votre association !

Je suis Bénédicte. Je viens de donner naissance à un beau petit bout prénommé Ronald et comme je le disais plus haut, je n’aurai jamais cru cela possible pour moi ! S’il y avait bien une personne pour qui cela n’aurait pas du fonctionner, c’est bien moi !

Voici mon histoire : je n’ai que 35 ans, et je suis déjà sur la fin de ma vie fertile. Enfin, sans 4BFS, je pense que ma fin de vie fertile serait déjà survenue et que je n’aurai jamais eu mon fils.

En fait, en 2009, fort amoureuse de celui qui est aujourd’hui devenu mon mari,  je voulais avoir un bébé pour sceller la belle histoire que je vivais avec cet homme merveilleux. Nous savions que nous nous étions choisis pour la vie et nous voulions avoir un bébé ensemble. Bien sûr, l’idée d’une éventuelle difficulté pour cet acte aussi simple que d’avoir un bébé ne nous avait même pas effleuré l’esprit.

J’avais toujours eu des cycles chaotiques et des règles délicates mais tout de même, je n’avais pas imaginé ce qui allait nous tomber dessus au bout de 8 mois d’essais. J’ai décidé de voir ma gynécologue car j’avais fait des courbes de température dès le 5ème mois d’essais et qu’après 3 cycles, mes courbes ne voulaient définitivement pas ressembler aux courbes normales.

Je ne détectais pas d’e plateau bas, pas de plateau haut, pas de saut de température donc j’avais peur de ne pas ovuler. Mes examens médicaux ont confirmé cela : AMH à 0.5 ng/ml et une FSH élevée ont amené le diagnostic de réserve ovarienne épuisée ! Mon gynécologue m’a donc dit que je ne pourrais jamais espérer avoir de bébé avec mes ovules et que nous devions nous tourner vers l’étranger pour un don d’ovocyte.

Boom ! Comme ça,, en quelques secondes, cette gynécologue que j’aimais bien jusqe-là m’annonçais sans plus de ménagements que je ne pourrais pas donner de bébé par moi-même à mon chéri et c’était tout !

J’ai été très en colère, puis déprimée. Et puis je me suis reprise et j’ai cherché si d’autres femmes étaient dans le même cas que moi. J’arrive ainsi à l’été 2011 avec la ferme intention d’aller faire ce don d’ovocyte (je vous passe les péripéties sinon mon témoignage va remplir le site internet !). J’ai fait 2 protocoles FIV avec don d’ovocytes qui n’ont pas fonctionné. Nous étions anéantis. On m’avait dit que le problème venait des mes ovules et qu’avec les beaux ovules d’une jeune femme en pleine vie fertile tout irait bien. Nous avions mis du temps à l’accepter et quand nous l’avons accepté, ça n’a pas fonctionné !

Où était le problème à présent ? On me disait que mon endomètre était beau, j’avais eu un complément en progestérone pour le 2ème transfert.. mais toujours rien.

C’est là, qu’à force de recherches sur le net, je suis tombée sur l’association 4BFS. Je ne sais pas pourquoi je ne les ai pas trouvés plus tôt, mais ce jour-là, quand j’ai entendu le message en cliquant sur un lien Google où il était question d’améliorer naturellement sa fertilité, je me suis dit : “Ah, il y a peut-être un nouveau traitement homéopathique ou un remède de grand-mère que je ne connais pas, allons voir !”

J’ai d’abord été surprise qu’on ne me parle pas de mes taux hormonaux, qu’on ne me parle pas de médicaments, mais qu’on me parle de ce que je ressentais, de la manière dont j’ai vécu l’attente et de ce que cela avait pu causer comme ravages en moi ! Quel bonheur de voir que je n’étais pas qu’une non-faiseuse d’ovules et que je n’étais pas juste celle qui devait aller voir une autre femme pour pouvoir faire des oeufs !

Après avoir pris juste le temps nécessaire pour m’assurer que l’association était sérieuse, je suis rentrée en contact avec l’association. J’ai envoyé mes informations pour qu’ils me donnent un avis. J’étais très impatiente d’avoir leur avis car je voulais savoir si, selon eux, je pouvais avoir une chance naturellement d’ovuler ou pas ! J’ai attendu 4 semaines pour avoir une réponse mais j’ai patienté en profitant pour consulter les informations du site. Cela m”‘a aussi en quelques sortes rassurée sur la qualité de la réponse que je pouvais avoir : on ne traite pas des centaines de demandes en quelques heures, à moins de les regarder à la va vite.

Quand j’ai reçu mes informations avec un audio qu’Isabelle WEDJE (qui est quand même la présidente de l’association) m’avait enregistré, je me suis sentie prise en vraie considération dans mes essais de bébé pour la toute 1ère fois en fin 2012 alors que cela faisait plus de 2 ans que nous étions dans les essais ! Et le message de l’association m’a plu : ils m’ont proposé de faire une pause de quelques cycles pour voir ce que la stimulation naturelle et une aide paramédicale pourrait donner sur moi et de repartir ensuite sur mes esais en Espagne préparée comme il se doit si c’était nécessaire.

C’est ce plan que nous avons suivi et j’ai débuté l’accompagnement en niveau personnalisé car je ne voulais plus perdre de temps, je voulais le meilleur de ce que l’association pouvait me fournir ! J’ai tout de suite compris à quel point nous ignorions des choses sur notre fonctionnement fertile. Par exemple, j’ai compris que je n’avais pas forcément une AMH identique tout le temps. Alors avec mon homme, comme l’expérience du don d’ovocyte nous avait refroidis, nous avons décidé de prendre un peu de repos, repos que j’ai employé à profiter pleinement des audios de stimulation naturelle de fertilité. J’ai A-DO-RE écouter mes audios et je dois dire que maintenant que j’ai mis mon fils au monde, ces écoutes me manquent terriblement ! Je crois que c’est ce que j’apprécie le plus dans l’association : tout est fait pour une efficacité qui tient compte de notre bien-être : Isabelle nous encourage à nous faire du bien, à vivre tout en étant actives dans les actions à mener pour ramener notre corps dans la bonne direction.

A ce stade vous devez mourir d’envie de savoir comme ça s’est passé pour moi ! Eh bien j’ai eu un 1er signe très encourageant : mes cycles se sont régularisés ! Cela ne m’était quasiment jamais arrivé depuis l’adolescence : j’étais la fille qui avait toujours des cycles farfelusà 10-15 jours près et là, j’ai commencé à avoir des cycles réguliers de 30 jours. J’ai été très impressionnée. Le parcours n’était pas toujours émotionnellement facile, j’avais toujours des doutes mais j’ai suivi les conseils de l’association et j’ai pris le temps de laisser mon corps se remettre et aller là où il pouvait aller.

Et là, j’ai vécu une grossesse NATURELLE !! Ca n’a malheureusement pas tenu. J’ai été très déçue mais j’ai surtout vu le côté positif de tout ça : on m’avait dit que naturellement rien ne serait jamais possible (un médecin réputé s’il vous plaît) et juste avec des audios et quelques séances d’acupuncture, cela avait été démenti !! !Vous vous rendez compte !

Après avoir digéré ma fausse couche avec l’aide des audios et du soutien toujours sans faille de toute l’équipe et tout particulièrement d’Isabelle, j’ai finalement décidé avec mon cher qu’une grossesse naturelle serait peut-être trop dure à réaliser pour mon corps qui avait déjà fait beaucoup de progrès. Nous sommes donc partis pour un nouveau protocole en Espagne.

J’ai été préparée selon le mode 4BFS pour ce protocole. J’y allais assez détendue et bien plus confiante en mon corps car je savais qu’il était capable de tellement de choses finalement  ! Accueillir un embryon me semblait bien simple finalement. Bien sûr, j’avais peur, j’avais des doutes. Et malheureuseement, ça n’a pas marché. Pas la 1ère fois avec l’association en tout cas. Mais nous avions trop progressé pour en rester là. Il nous restait 1 chance. Nous avons décidé de prendre un peu de temps, j’ai décidé de progresser encore dans ma capacité à avoir moins la pression. Je devais aussi gérer des éléments secondaires qui étaient réapparus comme la culpabilité d’être celle qui ne fonctionnait pas bien mais aussi un problème de position dans ma fratrie où j’avais toujours été quelque part celle qui avait du mal.

Isabelle m’a fait faire un travail extraordinaire de prise de conscience de ma valeur, de mon droit au bonheur totale. Et à  j’ai senti comme une libération en moi, comme quelque chose qui s’apaisait. Le mois suivant mes règles n’arrivaient pas. Je pensais que la préménopause refaisait surface plus fort que jamais et que peut-être toutes nos chances étaient évanouies malgré l’enthousiasme d’Isabelle et de l’équipe pour nous. Je me suis dit que même avec le don, si mes résultats étaient trop mauvais ils ne voudraient plus de moi, même en Espagne !

Mais en fait, j’ai eu l’extrême chance de découvrir que j’étais tout simplement enceinte. Et pour de bon cette fois ! J’ai été suivie par l’association penant toute ma grossesse, pas question de prendre le moindre risque. J’ai eu peur que mon beau rêve ne s’arrête pendant toute la grossesse mais finalement, j’ai donné naissance à une belle petite fille. Alors vous allez vous demander pourquoi je parle de la naissance d’un fils prénommé Ronald ! Eh bien parce qu’1 an après la naissance de notre fille, nous sommes revenus auprès de l’association pour retourner faire un essai en Espagne. Nous savions que nous avions peu de temps si nous voulions réellement une chance d’avoir un second enfant.

Nous avons donc redémarré avec l’association qui avait encore amélioré son suivi et affiné les outils qu’elle proposait en si peu de temps ! J’ai pu commencer plus rapidement puisque j’étais connue et après 3 mois de préparation, me voici pour un transfert en Espagne qui a fonctionné du 1er coup ! J’ai donc aujourd’hui 2 enfants : une petite Dona et un petit Ronald et je suis plus que bluffée par le travail que cette merveilleuse association fait dans l’ombre et surtout, des résultats que cela nous a apporté. Grâce à 4BFS j’ai la famille dont j’avais toujours rêvé !!!!.

Les unes après les autres, Isabelle et toute l’équipe essaye de rendre nos vies meilleures en faisant de nous les heureuses mamans que nous rêvons d’être. Dans mon cas, ils m’ont peut-être tout simplement sauvé mes dernières chances de devenir maman. Alors si vous êtes comme moi (peut-être n’en êtes-vous pas à vos dernières chances, je l’espère pour vous en tout cas ! ) sachez que l’association 4BFS peut vraiment vous aider et qu’elle le fera dans le respect de qui vous êtes et de votre fertilité surtout.

Moi, j’ai découvert tout un lot de techniques qui m’ont fait grandir comme je n’aurai jamais pensé grandir. Je suis maman mais en plus je suis une bien meilleure mère car j’ai réglé plein de petites choses qui semblaient totalement sans importance alors qu’elles avaient leur importance puisqu’une fois que j’ai réglé ces choses j’ai pu moi aussi avoir 2 enfants en peu de temps et un totalement naturellement malgré mon pronostic fertile qui était totalement nul !

Alors foncez mesdames. J’espère que mon histoire vous aidera à vous faire une idée plus précise et que vous aurez autant de réussite que mon mari et moi

Bonnes chances à toutes.”

Bénédicte


Pour favoriser vos chances de grossesse comme Bénédicte,  suivez les 2 étapes suivantes : 

1 – Obtenez  vos conseils personnalisés de dépassement de l’attente :

Si ce n’est pas encore fait, envoyez votre formulaire pour obtenir votre Cartographie Fertile en cliquant ici

2 – Commencez à mener les actions de rééquilibrage fertile et de lutte contre les freins fertiles secondaires :

En débutant les écoutes des audios de stimulation naturelle de fertilité de manière libre OU en optant pour un accompagnement plus ciblé ici

Category: Aide à la conception, Témoignages · Tags:

Partenaires